L'ostéopathie et le traitement de l'arthrose

L’arthrose est caractérisée par une perte de la fonction articulaire. Il s'ensuit une inflammation chronique du pourtour de l'articulation, ce qui est douloureux.


Mécanisme d'action de l'arthrose


Des excès de contrainte ( surpoids, ... ) ou bien des facteurs mécaniques vont entraîner une cascade de réactions au niveau de l'articulation, qui va se solder par une destruction du cartilage.

Ces débris de cartilage vont provoquer une inflammation de l'articulation ainsi que la synthèse de médiateurs. Ceux-ci vont favoriser une destruction encore plus importante du cartilage articulaire, et ainsi créer un cerce vicieux auto-aggravant de l'arthrose.

Il est donc important d'essayer de casser ce cycle avant que les conséquences ne soient trop importantes.


Animaux touchés par cette pathologie


Les vieux animaux sont particulièrement impactés par l'arthrose. En effet, le manque de musculature ainsi que des articulations vieillissantes favorisent les contraintes sur celles-ci, entraînant leur destruction.


Les animaux ayant des dysplasies sont aussi touchés de façon plus précoce par cette pathologie.


De même, un défaut de positionnement aura pour conséquence un report de poids sur l'un des membres. Cela va augmenter les contraintes sur l'articulation de ce membre et peut à terme amener à de l'arthrose précoce.


Symptômes

Un animal avec des articulations arthrosées aura une démarche plus raide, avec des douleurs possibles à la manipulation. Sa démarche sera plus hésitante et son entrain pour l'exercice sera diminué.

Ces symptômes seront plus importants à froid ( en particulier au réveil ).




Solutions existantes pour traiter l'arthrose


De nombreuses solutions existent pour le traitement de l'arthrose.

Voici une liste non exhaustive des soins possibles :

- corticostéroïde et anti-inflammatoire non stéroïdien ( AINS )

Ces molécules vont avoir une action anti-inflammatoire et antalgique.

- biphosphonates

Cette famille est un inhibiteur de la résorption osseuse.

- glucosamine et chondroïtine

Ce sont des compléments alimentaires qui vont avoir une action de soutien articulaire.

- moule verte provenant de Nouvelle-Zélande

Elle a un rôle anti-inflammatoire qui va permettre de diminuer la douleur.

- acide hyaluronique

Sa fonction est plutôt mécanique ( l'acide hyaluronique est l'un des composants retrouvé au sein d'une articulation).

- plasma enrichi en plaquettes ( PRP )

Il permet une stimulation de la cicatrisation tissulaire ainsi qu'une augmentation de la synthèse d'acide hyaluronique.


En complément de ces solutions, il est important que l'animal garde une activité physique régulière. En effet, les muscles permettent la contention des articulations et soulagent donc les tensions exercées sur celles-ci.

Cependant, il vaut mieux réaliser de petites séances d'exercice afin de ne pas relancer l'inflammation au niveau des articulations.


L'intérêt de séances d'ostéopathie régulières sur un animal arthrosé


Nous avons vu précédemment qu'un excès de contraintes sur une articulation était l'une des causes du développement de l'arthrose.

Or, un animal mal positionné va reporter son poids sur l'un de ses membres et augmenter la force appliquée sur ses articulations.

L'ostéopathie peut donc être une bonne solution pour prévenir l'apparition de l'arthrose, en assurant tout au long de la vie de l'animal un poids reparti équitablement sur ses quatre membres.


Sur un animal présentant déjà des signes d'arthrose, l'ostéopathie peut jouer un rôle dans le ralentissement de la progression de la maladie. En effet, la mobilisation de toutes les articulations permet au liquide contenu dans celles-ci ( = le liquide synovial ) de nourrir toutes les parties du cartilage.

De plus, un travail sur les contractures musculaires va permettre à l'animal d'être plus confortable lors d'une activité physique et ainsi permettre l’entretien de sa musculature.

Cela est primordial car la contention réalisée par les muscles permet de soulager les tensions articulaires, et donc de diminuer la douleur ressentie.


Sur un animal ayant de l’arthrose, plusieurs séances d'ostéopathie par an sont préconisées. Leur nombre dépend de l'avancement de la maladie.